Project Description

HABITER LA MATIERE

Béton nu

2021

AUTEURS

  • Stanislas Zakarian et Olivier Navelet

CARACTERISTIQUES

  • Collection Habiter la matière
  • Format : 210 x 297 mm (à la française)
  • 40 pages et couverture souple à rabats imprimées sur papier de création
  • Langue : français/anglais

– En cours –

Le béton est une matière capable de tout faire et de tout raconter.
Il révèle la beauté propre du dessin naturel des matières premières. Son économie, l’imperfection de réalisation et la patine du temps participent du rendu final. Ils comptent le récit d’une mise-en-œuvre sans filets. Le béton relate l’histoire de ceux qui construisent et de ceux qui l’habite. Il est territorial et social.

Sa plasticité permet de l’utiliser dans les trois dimensions. Il est à la fois sol, mur et toiture. Auvent, porche et patio. Satiné et lisse, son toucher est sensuel et chaleureux. Balayé, il délimite les espaces. Rugeux, il capture la lumière.

Certes, l’empreinte écologique du ciment contenu dans le béton est loin d’être parfaite, mais construire durable face aux enjeux du réchauffement climatique, c’est en premier assurer la fraicheur des lieux et la pérennité des ouvrages, deux qualités que permettent l’usage de ce matériau. Solidité, pérennité, étanchéité à l’air et forte thermique. Tels sont ses qualités!

« Le béton est ici la forme qu’ont prise les choses et ce qui a fait prendre aux choses leur forme; [il] est le cadre et l’espace, il est la surface de tout ce qu’on voit, la chair, le corps, l’esprit, le mystère […] le béton ne reproduit jamais deux fois la même surface. » (*)

Seules les constructions en pierre et en béton permettent d’offrir, dès leurs livraisons, des lieux qui semblent déjà habités.
Le béton est une matière très émouvante.

 

Stanislas Zakarian et Olivier Navelet
2018

(*), Texte d’Arnaud Maïsetti, The Lying Forest, 2019